NPGL : Tout ce que vous devez savoir en 10 questions !

Cela a fait l’effet d’une véritable bombe dans le monde du fitness.
Il y a quelques années, le CrossFit, déjà bien installé outre-Atlantique, arrivait sur nos terres avec un partenaire de poids et un slogan tapageur mais non moins efficace : « Maintenant, le fitness est un sport ».

Quelques années plus tard, en décembre 2013, une nouvelle étape est franchie dans cette discipline. Les athlètes avaient auparavant l’occasion de briller une fois par an à travers les Games, ils ont maintenant l’opportunité de vivre de leur passion. Le CrossFit, en tant que sport, avait sa coupe du monde chaque mois de juillet, il a maintenant sa ligue professionnelle.

NPGL_LOGO_3D_BLK

La National Pro Grid League est née.

1/ Comment la NPGL s’est-elle créée ?

Tony Budding

Le fondateur et PDG de la NPGL se nomme Tony Budding. Cet ancien pilier de la société CrossFit était en charge de la partie média. C’est, entre autres, grâce à lui que les Games sont passés d’une petite compétition dans un ranch de Californie à l’événement générant plusieurs millions de dollars dans le monde. Il a eu aussi un rôle prépondérant dans la mise en place de la célèbre plateforme de streaming qui permet aux fans du monde entier de pouvoir suivre les Opens, Regionals et bien entendu les CrossFit Games. Son souhait le plus cher a toujours été de créer une ligue professionnelle pouvant rassembler les meilleurs CrossFitters de la planète et leur permettant de signer des contrats, pouvant alors compter sur des revenus réguliers. Seulement, le jour où Tony Budding a soumis le projet aux dirigeants de chez CrossFit, leurs visions des choses ne concordaient pas. Croyant toujours fermement en son projet, Budding prit la décision de le lancer seul. Puisque CrossFit HQ ne souhaite pas donner suite, alors cela se fera sans eux.

En décembre 2013, Budding claqua la porte de chez CrossFit et lança officiellement le projet NPGL.

2/ De quoi la NPGL est-elle constituée ? 

A l’instar de la NBA, de la NFL ou d’autres sports majeurs aux Etats-unis, la NPGL regroupe plusieurs franchises représentant plusieurs grandes villes américaines (8 pour la première saison). Tony Budding a souhaité que l’implantation de ces franchises couvre le plus vaste territoire possible. Comme dans les autres sports professionnels, chaque équipe sera en droit de faire signer des contrats, d’une durée déterminée, et de payer comme bon lui semble  leurs athlètes. A savoir que toutes ces franchises sont dirigées par des entités à but lucratif (les San Francisco Fire sont par exemple dirigés par la société « Human Potential Management, Inc.).

3/ Comment ces équipes se sont construites ? 

140712_NPGL_Draft_05939

Chaque équipe est constituée de 7 hommes et de 7 femmes, plus 2 hommes et 2 femmes en réserve, pouvant être appelés à n’importe quel moment de la saison.
Sur ce total de 18 athlètes, chacune de ces équipes choisit par ses propres moyens 4 hommes et 4 femmes. La plupart de ces athlètes choisis sont des top athlètes du CrossFit mondial. Les autres membres sont choisis à travers un processus de sélection commun à toutes les équipes dont je parlerai un peu plus bas : La Draft. 
Autre obligation, toutes les équipes doivent au moins compter 1 athlète homme et 1 athlète femme de plus de 40 ans.

4/ Comment fonctionne la Draft NPGL ? 

Comme pour la NBA, la Draft est le processus global de sélection des athlètes par les équipes. Les différentes étapes constituant cette Draft se nomment « Combines ». Chaque Combine est un événement de plusieurs jours, réunissant de nombreux athlètes souhaitant faire partie de l’aventure NPGL et ne faisant pas partie de l’effectif de base des 8 athlètes choisis par les équipes.
Durant ces Combines, chaque prétendant doit prouver ses capacités à performer de façon individuelle, mais également en équipes, à travers plusieurs épreuves. Sur les 21 épreuves individuelles, aucune n’est obligatoire. Chaque athlète choisit les épreuves qu’il juge nécessaire à sa mise en avant. Chaque combine dure trois jours, un jour pour les athlètes masculins, un pour les femmes et un pour les épreuves par équipes (concernant les 48 meilleurs hommes et les 48 meilleures femmes des deux premiers jours).
Les villes de Los Angeles, Atlanta, Dallas et Boston ont toutes accueilli une Combine. Durant chacune d’entre elles, chaque franchise était libre de faire signer à n’importe quel moment un athlète. A la fin de chaque weekend d’épreuves, une liste d’athlètes qualifiés pour la Combine finale de Las Vegas (Elle a eu lieu le 16 juin 2014) est constituée.
Après cet événement, toutes les franchises seront entièrement formées et prêtes à démarrer la saison.

5/ Quelles équipes forment la NPGL ? 

Comme précisé plus haut, pour son année de lancement, Budding a voulu faire quelque chose de simple et d’accessible pour les spectateurs. 8 équipes constituent donc cette première saison :

Les Boston Iron 

boston iron
Les DC Brawlers (Washington)

dc brawlers
Les Los Angeles Reign

losangeles reign
Les Miami Surge

miami surge
Les New-York Rhinos

NewYork Rhinos
Les Philadelphie Founders 

philadelphia founders
Les Phoenix Rise

phoenix rise
– Et enfin Les San Francisco Fire

SanFransisco

6/ Quelles stars pourrons- nous voir ? 

A ce jour, et en attendant la fin de la Draft, les équipes ont déjà fait signer plusieurs top athlètes mondiaux :

Boston Iron  (Headcoachs Justin Wright & Aaron Landes): Spencer Hendel, Danielle Horan, Lisa Mikkelsen (+40), Jessa Lemoine, Paul Teehan (+40), Katrin Tanja Davidsdottir, Mike Agbarian, et bien d’autres …

10325564_322634001224526_4840488572268722399_n

Spencer Hendel

DC Brawlers (Headcoach Justin Cotler) : Ron Ortiz (+40), Taylar Stallings, Christy Adkins, Lindsay Bourdon, Janet Black, Jerry Hill (+40), Christian Harris, Alec Smith, Marcus Hendren et encore d’autres…

Jerry Hill

Los Angeles Reign (Headcoach Dustin Hyland) : Sheila Barden, Noah Ohlsen, Becky Conzelman (+40), Jon Pera, Lindsey Valenzuela, Kenny Leverich, Chris Dozois (+40), Tommy Hackenbruck, et d’autres…

Lindsay Valenzuela

Lindsay Valenzuela

Miami Surge (Headcoach Steven Bowser) : Lauren Brooks, Talayna Fortunato, Alex Anderson, Jennifer Jones, Dominick Maurici et d’autres…

Talayna Fortunato

Talayna Fortunato

New-York Rhinos : (Headcoach Ian Berger) : Annie Thorisdottir, Amy Mandelbaum (+40), Danielle Sidell, Mat Fraser, Elijah Muhammad et quelques autres …

Annie Thorisdottir

Annie Thorisdottir

Philadelphie Founders (Headcoach Jason Leydon) : Kaleena Ladeairous, Craig Kenney, Amanda Allen (+40), Eric Magee, Megin Oczkowski, Daniel Tyminski, Seth Silva (+40), Kristine Andali et encore d’autres…

Kaleena Ladeairous

Kaleena Ladeairous

Phoenix Rise (Headcoach James « OPT » FitzGerald) : Danny Nichols, Amanda Goodman, Lisa Rendic (+40), James « OPT » FitzGerald (+40), Nate Shrader, Marcus Filly et d’autres, encore plus attendus …

James "OPT" Fitzgerald

James « OPT » Fitzgerald

San Francisco Fire (Headcoach Jerry Jones) : Annie Sakamoto, Chad Augustin (+40), Cheryl Brost (+40), Ben Garard, Sam Dancer, Alessandra Pichelli, et d’autres encore…

Screenshot 2014-08-21 at 21.12.28

7/ Comment se dérouleront les matchs de la NPGL ? 

2014 NPGL Las Vegas Combine

Les matchs durent 2 heures. Durant ces 2 heures, les équipes s’affrontent sur un total de 11 « Races », autrement dit, 11 courses. Le but d’une course étant de passer de la zone de départ à la zone d’arrivée le plus rapidement possible. Durant ces Races, chaque équipe se compose de 8 athlètes (4 hommes et 4 femmes, au moins 1 homme et 1 femme doivent être âgés de plus de 40 ans). La première équipe étant entièrement arrivée à la zone de fin emporte la Race. Bien entendu, entre le départ et l’arrivée, de nombreuses épreuves se présentent sur le chemin des athlètes avec pour chacune d’entre elles, un nombre de répétitions ou une charge, combinés à un ou plusieurs mouvements. Chaque équipe décide de sa stratégie. Chaque atelier est réalisable par autant d’athlètes différents que souhaité. La tactique aura donc une place prépondérante durant ces Matchs.

Exemple de Race : 
40 – One arm, kettle bell, overhead squats
40 – Chest to bar pull-ups
4 – Rope climbs
40 – Shoulder to overhead (women 95lbs/ men 155 lbs)

8/ Comment pouvons-nous assister à ces Matchs depuis chez nous ? 

Tony Budding gérait la partie média chez CrossFit HQ, vous vous doutez bien qu’il sait de quoi il parle et qu’il nous offrira ce spectacle en direct. Le principe sera exactement le même que pour les rendez-vous CrossFit. Il faudra se connecter sur le site de la NPGL au moment des événements et le streaming fera le reste.

9/ Quel est le programme, et quand pourrons nous voir les matchs ? 

Vous êtes en retaaaaaaard !!!

Bon, vous êtes pardonnés, mais c’est bien parce qu’un seul match a déjà eu lieu. On a pu voir s’affronter deux des favoris pour le titre : Les Rhinos de New York et les Los Angeles Reign. Malgré un avantage chez les bookmakers pour la franchise californienne, ce sont les New York Rhinos qui l’ont emporté 25 à 20.

Vous voulez revoir ce match ? Rien de plus facile, connectez-vous sur la chaîne Youtube de la NPGL.

Programme inaugural de la saison

Screenshot 2014-06-10 at 22.50.03

10 ème et dernière question : 

10361061_541755375936702_4176060332961034552_n

Quelle équipe allez-vous supporter ? 

Damien Stymans

Publicités

7 réflexions au sujet de « NPGL : Tout ce que vous devez savoir en 10 questions ! »

  1. Ping : Une semaine sur la planète CrossFit #46 | play-fitness

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s